Si on entend par zèbre, tout individu qui a le mode de fonctionnement intellectuel d'un précoce, quelque soit son QI, à mon avis, les zèbres sont beaucoup plus nombreux qu'on le croit. Peut-être même 1/4 ou 1/3 de la population ?

 

Et l'éducation nationale (EN) ne les prend pas en compte. La politique de l'EN jusqu'à présent, c'est de ne pas s'occuper des enfants qui sortent de la moyenne. Donc on ne s'occupe pas des dys, ni des zèbres, ni des autres différences ...

Mais quand on enlève tous les cas de différence, c'est quoi un enfant "normal" ? Ca existe ?

 

Seuls 1/3 des précoces réussissent à l'école. Les zèbres doués et moins doués ne sont pas pris en compte par l'école.
Pire, elle les décourage d'apprendre et de réussir !

Elle ne les aide pas à grandir et elle sape leur confiance en eux.

Mais le plus grave, c'est qu'en plus de ne pas remplir son rôle, elle rende ces enfants malheureux (jusqu'à la phobie scolaire), ainsi que les adultes qu'ils deviendront ...

Quel gâchis ! Tout ce potentiel gâché !

Vous imaginez toutes les solutions qu'auraient pu trouver tous ces zébres bien formés ?

Je veux croire que la vie sera plus belle quand nous saurons utliser ces cerveaux qui n'attendent que ça.